FERMER X

Patrimoine archéologique

Ruine romaine dite "Sarrazinière"

La SarrazinièreVoir l'image en grand

Sur le flanc de la colline de Monthion se dressent les vestiges d'une construction voûtée, revêtue par endroits d'un mortier de tuileaux. Ce bâtiment rectangulaire, qui mesurait intérieurement 7,20 m sur 4,80 m, à moitié enterré dans le flanc de la colline, présentait encore en 1863 cinq niches voûtées régulièrement espacées et l'accès à une canalisation d'eau.

On y reconnaît en partie basse des murs, un parement régulier de moellons soigneusement équarris ; il pourrait s'agir d'un élément d'une grande villa ou d'une exploitation agricole importante. De nombreuses découvertes (vestiges et mobilier archéologique), ont été mis au jour sur les terrains environnants. L'édifice aurait été utilisé comme église primitive du hameau de Saint Quentin.

Depuis Janvier 1997, ce site fait partie de la Z.P.P.A.U.P. de l'Espace Naturel de Fallavier.

Le Relong

Voir l'image en grand

Au sommet de la butte du Relong, préservée par la construction des réservoirs et du pylône, on peut encore voir une fortification de terre de type enceinte, que signalaient déjà les écrits du baron Raverat en 1881.

Cette vaste terrasse assez plane, de forme ovalaire ou circulaire, d'une soixantaine de mètres de diamètre environ, est entourée par une légère levée de terre, elle-même soulignée par un fossé plus ou moins marqué.

Ce site atypique peut aussi bien correspondre à une motte castrale, laquelle aurait précédé l'installation du château de Fallavier en contrebas, qu'à une plate-forme de maison forte plus tardive, voire à un site protohistorique.

Pierre à cupules

Dans les années 1950, à hauteur de l'étang artificiel, en bordure Ouest de la route de Saint-Quentin à Bonnefamille, découverte d’un bloc orné de cinq cupules sur le replat d'une roche grise à nodules quartzeux. D’après H. Chatain, ce bloc actuellement déposé à côté de la mairie “n'était déjà certainement plus en place ni intact car il porte des traces de pétardage.

Pierre à cupules dite Pierre de Milly et nécropole

En 1919, lors du déplacement d'une énorme pierre à cupules de plus de 80 tonnes (100 cupules comptées par H. Müller puis 39 par l’APPAS) pour l'érection du monument aux morts de la première guerre mondiale de la commune de La Verpillière, mise au jour de 15 à 25 corps (selon les sources), séparés par des dallettes en tombes individuelles, d'une dizaine de lames de silex, de perles en lignites, d’un poinçon en os et de deux pioches en bois de cerf. Pas de tesson de céramique, ni de pointe de flèche.

Saint Quentin Fallavier
Mairie de Saint-Quentin-Fallavier
Place de l’Hôtel de Ville
38070 St Quentin Fallavier

Nos équipes vous accueillent du lundi au vendredi :
de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.

Le samedi de 9h00 à 12h00.

Tél. : 04 74 94 88 00

Suivez nous !