Menu Contenu
Saint Quentin Fallavier
Recherche
Menu

Agenda

Fiche Agenda

Alerte sécheresse

01 janv.

Le Département de l’Isère a été placé en situation d’alerte sécheresse renforcée. Sont concernés, la gestion des bassins des eaux superficielles et des eaux souterraines (cours d’eau, nappes phréatiques). Ces derniers faisaient déjà l’objet d’une alerte sécheresse (vigilance) à l’exception de la rivière Isère et du Fleuve Rhône. Ce renforcement fait suite aux températures hors normes enregistrées cet été et l’absence de pluies qui ont impactées l’état des cours d’eau du département déjà asséchés.

Le niveau d’eau des nappes souterraines est passé sous un seuil critique, l’importance variant selon les territoires. Néanmoins, une baisse très rapide est en cours sur les points d’eau de la Bourbre et le Guiers ainsi que sur d’autres sources ou l’inertie se veut plus lente, comme par exemple avec la nappe phréatique de Bièvre.

Le Préfet de l’Isère après consultation du Comité Départemental de l’Eau a décidé de placer en état d’alerte renforcée :

  • L’ensemble des cours d’eau du Département, ainsi que leurs nappes d’accompagnement, à l’exception de la rivière Isère et du fleuve Rhône qui restent placés en vigilance
  • Toutes les nappes souterraines du Département, à l’exception de la nappe de Bièvre-Liers-Valloire, de la nappe des Quatre Vallées à l’amont de Vienne et des nappes du Drac et de la Romanche qui restent toutes les quatres en alerte sécheresse

Tous les usagers doivent limiter au strict minimum les prélèvements d’eau afin d’éviter la dégradation de la situation. Cette restriction participe à la préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques. Elle concerne l’ensemble des Isérois (communes, agriculteurs, industries, gestionnaires de réseau d’eau potable).

La rivière de la Bourbre qui traverse St-Quentin-Fallavier, est placée en situation d’alerte renforcée pour les bassins de gestions des eaux superficielles et souterraines.

Les St-Quentinois sont donc appelés à prendre en compte des restrictions concernant l’alerte renforcée :